Le sprint, les courses de fond, les courses de haies, des variétés de courses à pied

Etymologiquement, athlétisme est de genèse du mot grec « Athlos » qui est l’équivalence du combat. C’est l’habileté de devancer la prouesse des opposants en therme de vitesse et de ténacité. C’est un sport qui se compose de plusieurs branches comme la course à pied, les sauts, les lancers et d’autres concepts. Mais le présent article s’est penché sur les différents types de courses à pied. Ce dernier est composé lui aussi de plusieurs variétés mais nous allons parler du sprint, la course de fond et la course de haie.

Le Sprint

Parmi les différentes disciplines d’athlétismes sus cités, le sprint est de loin le plus adopté, à partir du commencement des jeux olympiques. Le principe du sprint c’est de faire le meilleur temps possible lors du traversé d’un terrain suffisamment bref. Il existe trois variétés de sprint suivant la distance de l’espace. Ces variétés sont le 100 m, le 200 m et le 400 m.

Le 100 m est le parcours qui possède la distance la plus rapprochée. Elle fait aussi parti des courses les plus ancestrales, connu en siècle XV avant Jésus Christ selon Homère. Le 200 m pratiqué de nos jours possède la même distance que l’étendue du stade de la Grèce antique. Et enfin, la genèse du 400 m dans l’Antiquité et renouveler au Royaume-Uni. Elle est estimée comme étant un sprint étant donné qu’elle exige en même temps une forme physique robuste et une aptitude d’endurer la souffrance et l’épuisement. Cette variété de course requiert aussi une gérance maximale du nombre de course.

Les Courses de fond

Les courses de fond sont des variétés de course dont la longueur à parcourir dépasse les 3 000 mètres. Une conception propre des britanniques, le 5 000 m est une mise à jour du 3 miles et le 10 000 m du 6 miles.

Mais quand est-ce que les pratiques de cette variété de course est connu par le grand public ? C’était dans les années 1740 à Londres au moment où un pratiquant de l’athlétisme a traversé le trajet de 17,300 km en seulement soixante minute. Ces épreuves se déroulent en intégralité sur la piste du stade d’athlétisme.

Les Courses de haies

Les courses d’obstacles, contradictoirement à la majorité des branches athlétiques, ne proviennent pas du sport ancien. Ce sont encore les Britanniques qui ont eu la grande œuvre de la créer en se servant des idées des steeples-chases hippiques. Quelles sont les variétés de courses de haies ? Parlons de deux types : le 400 m haies et le 3000 m steeple.

Tout d’abord le 400 m haies, elle fait partie des courses qui ont une grande technicité du fait de plusieurs exigences comme la puissance physique et aussi la concentration requise à la fréquence de course.

Et puis le 3 000 m steeple qui combine la résistance et le passage de haies. Le principe du 3000 m c’est de traverser une piste de 3000 m et d’outre-passer les divers obstacles comme les haies ainsi que la rivière par exemple.